L’asperge

L’asperge

Le légume de Printemps qui parfume nos urines !!

Un des seul légume qui ne pousse qu’au Printemps !

Riche en eau, elle contient les vitamines A, B1, B2, B9, les oligos éléments : manganèse, fer, phosphore, potassium, cuivre….

C’est sa teneur en méthyl-mercaptan qui donne l’odeur caractéristique aux urines !

Elle est dépurative, diurétique, draineur des émonctoires, reminéralisante, et légèrement laxative.

Sa consommation est indiquée en cas de convalescence, d’anémie, de déminéralisation grâce à sa forte teneur en oligo éléments et vitamines

Elle est contre indiquée en cas de cystite, de rhumatisme articulaire

Comment la choisir ?

Verte ou blanche, elle doit être bien ferme.

Comment la cuisiner ?

Cuite ou crue si elle est jeune et fine !

Il faut la peler. Pour cela, mettez une casserole à l’envers sur votre plan de travail et venez poser l’asperge sur le fond. A l’aide d’un économe, pelez l’asperge en commençant à 2 ou 3 cm en dessous de la tête jusqu’au pied.

Pour les faire cuire, ficelez les asperges en botte. Les mettre à la verticale pour une casserole haute si possible (sinon les incliner de façon à ce que les têtes ne trempent pas dans l’eau). Surveillez bien le temps de cuisson, elle doivent rester tendres ! L’asperge blanche demande plus de temps que l’arperge verte car elle est plus fibreuse.

Elles s’accompagnent très bien d’une sauce mousseline ou simplement d’un filet de jus de citron. Elles aiment également se faire dorer au four sous une petite couche d’emmental rapé !!

Crues, elles se dégustent finement ciselées façon tartare, accompagnées de radis roses croquants, nappés d’un filet de vinaigre balsamique et d’huile d’olive !

Bonne dégustation !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *